Chronique "Les lettres persanes"

Afficher l'image d'origine
Auteur : Montesquieu
Edition : Flammarion
Prix : 3,30 EURO


Deux seigneurs persans ( Usbek et Rica) entreprennent un voyage d'étude en France et quittent tous d'eux Ispahan.
 Usbek, souhaite venir en occident, à la fois pour échapper aux représailles qui le menacent dans une cour corrompue, où sa franchise lui a valu plusieurs ennemis et aussi avec le désir d'effectuer un voyage d'étude. Usbek quitte presque à regret un sérail de cinq épouses larmoyantes , qu'il confie à plusieurs eunuques despotes . Rica, lui , est libre de toute attache et vient en France avec le souhait de côtoyer les salons, les beaux esprits et les jolies femmes.
Pendant ces huit années qu'ils vont passer en Occident, les deux seigneurs persans échangent 161 lettres, ce qui leur permet d'aborder tous les grands sujets de leur époque.


"Les lettres persanes" fût le dernier livre que j'ai lu durant cette année en 2016 ! Je ne l'ai pas lu par pur plaisir, le sujet m'attirait très peu, mais j'ai dût entamer ma lecture pour mes cours de  Français.
J'ai bien aimé ce livre, je ne l'ai pas adoré, mais tout de même bien apprécié !

Les 2 personnages principaux sont très différents mais tout les deux très intéressant.
Rica est jeune, et d'une gaieté surprenante ! Il aime découvrir le monde qui l'entoure et voyager ! C'est le personnage qui nous décrira le mieux la mode et les jolies femmes dans ses lettres.
Usbek est un personnage plus dur à cerner, on ne sait pas trop au début pourquoi il a fait le choix de venir en occident. C'est un personnage plus ferme et froid, il fait régner dans son sérail l'ordre et la fidélité de ses femmes.

J'ai bien aimé le fait que ce roman soit sous forme de roman épistolaire. Je trouve que l'on ressent mieux les émotions des personnages car les lettres sont écrites par eux-même, on peut donc se sentir plus proche d'Usbek et de Rica.

Le point négatif maintenant, j'ai trouvé qu'à certains moment l'action était présente, puis à d'autres elle était inexistante... J'ai trouvé "ces montagnes russes" dommage.

Bon la couverture, comme tout les classiques qui ne sont pas réédités, elle est affreuse.

Une bonne lecture dans l'ensemble !